Notre jardin a 20 ans ! (3)

Publié le par elfe

Notre jardin a 20 ans ! (3)
Notre jardin a 20 ans ! (3)Notre jardin a 20 ans ! (3)

L'aménagement de la terrasse devant la maison, en pierre bleue et bois,  a aussi été un grand changement. On y a ajouté 2 petits bassins rectangulaires et 2 petits massifs de buis.

Les bassins accueillent quelques plantes aquatiques dont un petit nymphéa dont j'attends chaque année la floraison avec impatience. Ce qui est sympa avec ces bassins en bordure de terrasse c'est de pouvoir y observer de près l'évolution des têtards à chaque printemps.

Sur la terrasse ma collection de pots bleus s'est étoffée au fil des ans: j'y ai surtout mis des vivaces: aromatiques (thym, hysope, sarriette...), chrysanthème, scabieuse, et lorsqu'il y a des pots vides j'y mets des annuelles.

Nous profitons de cette terrasse en bois aux beaux jours, mais j'ai parfois l'impression que les chats en profitent davantage que nous!

Notre jardin a 20 ans ! (3)
Notre jardin a 20 ans ! (3)

Voici une photo qu'on ne pourra plus refaire. Elle est prise de l'intérieur de la grange, avant que les murs en torchis ne soient commencés.

En 20 ans, les massifs changent et grandissent et le choix des plantes évoluent aussi, certaines n'étant pas toujours adaptées pour durer dans le temps.

C'est le cas de ce premier massif réalisé sur le côté de la maison, en demi-cercle. 

Il était au départ bordé de santoline, qui formait de jolis coussins gris. Mais avec les hivers humides et/ou froids, en terre argileuse, certains pieds disparaissaient l'hiver. Je rebouturais au printemps mais au fil du temps cette bordure n'était plus aussi jolie qu'au départ.

J'ai fini par la remplacer par du buis. Je ne suis pas encore sûre de le conserver car celui-ci dépérit également à cause des maladies. Cette année ayant été plus sèche, et avec un traitement au bicarbonate, la bordure de buis a repris un peu d'allure... 

à suivre... cependant j'ai appris en jardinant qu'il ne servait à rien de s'acharner sur une plante qui avait du mal à prospérer dans de bonnes conditions. Je me refuse à avoir un jardin "hôpital" où il faudrait sans cesse intervenir pour réussir une plantation. Les plantes doivent s'adapter ou... être déplacée ou... disparaître.

Notre jardin a 20 ans ! (3)Notre jardin a 20 ans ! (3)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Naniland89 03/01/2018 19:38

c'est vraiment magnifique, et j'aime l'ambiance que tu as donné à ton jardin
continuons ensemble ... je te souhaite une agréable soirée